Deux globe-trotters se rencontrent sur une planète déserte… 

Avec humour, ils nous amènent à réfléchir sur la solitude, l’autre, la colère, la mort, les catastrophes naturelles, la gravité ou encore l’individualisme.

Un dispositif simple au service d’une représentation métaphysique et absurde de l’existence humaine où se croisent une poésie St Exupérienne, un pessimisme sans issue Beckettien, ou encore une cartoonerie Tex Averyenne.

Les spectateurs de tous âges peuvent s’identifier aux aventures de ces bonshommes tous mous. 

Un clin d’œil à La Linea de Osvaldo Cavandoli, série d’animation qui a marqué bien des mémoires !

« Servi par de très bons manipulateurs et veillé par une sœur Anne (ou une âme sœur) qui l’illumine, le spectacle est une jolie tranche de tendresse, de frayeur et d’humanité ». 
Laura PLAS - Les Trois Coups  - 21 mai 2012

1/2